Quelques bds du premier tome de la série bd, lapince et domino.

Interview du Commandant Lapince

Avatar of christopher shovelthird, grand reporter

CS : Aujourd’hui je reçois le commandant Lapince, l’un des deux héros de la série BD, Lapince et Domino. Bienvenue Commandant.

Lapince : Merci de m’accueillir Christopher. Ça va la famille ?
CS : Oui, oui, tout le monde va bien.
Lapince : Et tes problèmes d’hémorroïdes, ça s’arrange ?
CS : C’est pas encore ça mais le docteur m’a dit de manger plus de fibre pour éviter les crises et de faire un peu de sport.
Lapince : Ah oui, le sport c’est bien ça, c’est important pour garder la forme. Regarde-moi. Ce corps d’athlète, c’est dû à une hygiène de vie irréprochable et au sport.
CS : C’est bluffant.
CS : Commandant, aussi surprenant que cela puisse paraitre, je ne vous ai pas invité pour parler de ça, mais de la BD Lapince et Domino, et plus particulièrement du tome 1, « l’affaire Spybots ».
Lapince : Ahhh. L’affaire Spybots. C’est l’histoire qui a lancée ma carrière. C’est également lors de ce tournage que nous nous sommes connus. Tu t’en souviens ?
CS : Très bien. Marcel Champion a eu la gentillesse de me proposer un rôle de journaliste dans cette série. C’était vraiment très intéressant.
Lapince : C’est le mot. Qu’est-ce qu’on a rigolé sur ce tournage.
CS : J’avoue que c’était très plaisant.
Lapince : Et les soirées chez Fernand et Vivi où ce con de Domino finissait rond comme une queue de pelle. Sacrée Vivi, elle en a vu de toutes les couleurs !!
CS : On ne va peut-être pas en parler ici.
Lapince : Mais j’y pense, c’est pas à ce moment là que tu as commencé à avoir des hémorroïdes ?
CS : Stop. On va se reconcentrer sur l’album, je pense que c’est préférable.
Lapince : Si tu veux.

Le commandant lpaince mange un morceau de gâteau pendant que christopher shovelthird lui pose des questions.
Interview du commandant Lapince par Christopher Shovelthird.

CS : Est-ce que vous pouvez dire à nos lecteurs de quoi parle « l’affaire Spybots » ?
Lapince : Oui, mais avant j’aimerais parler de la série Lapince et Domino, histoire de contextualiser le premier album.
CS : Oui, bonne idée.
Lapince : Qu’est ce que c’est Lapince et Domino ? C’est une série BD policière et humoristique. C’est une série à la fois originale dans sa forme, on est face à des livres au format italien très allongé avec un strip par page, mais elle est aussi originale dans sa construction. Christophe Pelletier, Grégory Maria et Serge Lapouge, les gars que Marcel a mandatés pour ce premier album, ont fait un travail d’écriture fantastique. Chaque page est une mini histoire et lorsqu’on met toutes les pages bout à bout, ça forme l’histoire complète. Pour que tout soit fluide, efficace et captivant, ils ont dû tenir compte des moindres détails et ils ont relevé les défi avec brio.
CS : Ah ! Ils étaient quatre à l’écriture ?
Lapince : Non…
CS : En ce qui concerne l’histoire, cela parle de quoi ?
Lapince : Sans dévoiler la fin, je peux vous dire que lors de ce premier volet, Domino et moi-même devons enquêter sur le vol de documents classés secret défense dans une entreprise sensible qui s’appelle Spybots. Nous allons devoir retrouver qui a fait ça et essayer de récupérer les documents. En parallèle de cette enquête le commissaire nous confie la lourde tâche de retrouver une petite fille portée disparue. Deux enquêtes à mener de front, pour des policiers comme nous, c’est deux de trop.
CS : Comment ça pour des policiers comme vous ?
Lapince : L’équipe de Marcel n’a pas gâté nos personnages. Ils ont fait de moi un vieux policier proche de la retraite, consciencieux mais pas téméraire pour un sou et qui ne pense qu’à bouffer et Domino, lui c’est encore pire. Le pauvre, il prend cher. Ils lui ont collé tous les préjugés que le grand public peut avoir sur la police, misogyne, alcoolique, violent, raciste et il doit faire avec ça. Il est tellement tout ça que ça en devient drôle, un peu comme Iznogood qui est tellement méchant que ça en devient absurde et donc marrant.
CS : Pour terminer cet entretien, où est-ce qu’on peut se procurer ce premier album ?
Lapince : Ici, en plus l’album n’est qu’à 10 euros pour le moment, c’est donc l’occasion d’en profiter.

Quelques bds du premier tome de la série bd, lapince et domino.
Lapince et Domino. Tome 1. L’affaire Spybots.

Panier
Scroll to top of page